traversée

traversée

traversée [ travɛrse ] n. f.
• 1678; de traverser
1Action de traverser une importante étendue d'eau (mer, océan, lac, fleuve). La traversée de Calais à Douvres. Longue, bonne traversée. « Un navire qui fait une traversée est une armée qui livre une bataille » (Hugo).
2Par ext. (1848) Action de traverser (un espace) d'un bout à l'autre. passage. « Pendant sa traversée de la France, on ne permit pas à Pie VII de descendre de voiture » (Chateaubriand). La traversée du Sahara, d'un glacier. La traversée d'une ville en voiture. La première traversée de la Manche, de l'Atlantique, en avion. Fig. Traversée du désert.
3 Électrotechn. Borne isolée permettant le passage du courant au travers d'une paroi.

traversée nom féminin Action de traverser un espace, un lieu de bout en bout : Éviter la traversée de l'agglomération. Action de traverser la mer, un fleuve : La traversée de Calais à Douvres. Course en montagne, combinant l'ascension d'un sommet par un itinéraire et la descente par un autre itinéraire. Appareil de voie dans lequel une voie en croise une autre et qui permet le passage sans arrêt des circulations sur l'une ou l'autre voie. ● traversée (citations) nom féminin Victor Hugo Besançon 1802-Paris 1885 […] Voici qu'enfin la traversée Effrayante, d'un astre à l'autre, est commencée ! La Légende des siècles, Vingtième Siècle

traversée
n. f.
d1./d Trajet qui se fait par mer. Une longue traversée.
d2./d Action de parcourir (un espace) d'une extrémité à l'autre. Traversée du Sahara à dos de chameau.
d3./d Fig. Traversée du désert: éclipse dans la carrière d'un homme public.

⇒TRAVERSÉE, subst. fém.
A. — [Corresp. à traverser I] Action de traverser un espace, une période d'un point à un autre.
1. [Corresp. à traverser I A; le compl. déterminatif est d'ordre spatial]
a) [Le compl. exprimé ou implicite désigne une étendue d'eau plus ou moins vaste] Traversée d'un lac, d'une rivière; brève, longue, agréable, difficile, périlleuse traversée; traversée de l'Atlantique, de la Manche en avion; effectuer, entreprendre une traversée sur un bac, un canot, un paquebot; souffrir du mal de mer durant une traversée. [Julien] arriva près d'un fleuve dont la traversée était dangereuse, à cause de sa violence et parce qu'il y avait sur les rives une grande étendue de vase (FLAUB., St Julien l'Hospitalier, 1877, p. 126). L'une des dernières fois que je vis Henry James, ce fut à Rye; il nous avait priés, ma compagne de voyage et moi, de nous reposer sous son toit, après une traversée orageuse, de Boulogne à Folkestone (BLANCHE, Modèles, 1928, p. 180).
b) [Le compl. exprimé ou implicite désigne une étendue terrestre (ville, région, pays...)] Traversée d'une agglomération, d'un carrefour, d'un village; traversée de Paris, de l'Italie, du Sahara; traversée en autocar, en train, en voiture, à cheval. Nous étions entrés à Buis-les-Baronnies (...) pour finalement descendre, après, un autre col et des traversées de forêts de chênes dans la vallée de l'Aygues (GIONO, Chron., Noé, 1947, p. 109). J'ai toujours ignoré (...) si [les prisonniers] (...) mirent à profit la traversée de la France pour fausser compagnie à leurs gardiens (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 237).
La traversée du désert.
— [Dans un cont. métaph.] Simon tira à la fin du plaisir de ses brèves traversées d'un univers futile, tourmenté et mou, dont il n'avait rien soupçonné jusque-là (NIZAN, Conspir., 1938, p. 84):
C'est la seule attitude digne d'un historien [ni louangeur, ni détracteur] de la littérature, à l'égard de ceux qui, dans la traversée de ce monde confus et sombre, nous auront escortés jusqu'à la fin, et les flammes de leurs torches vacillent encore autour de nous, si près de les rejoindre.
MAURIAC, Mém. intér., 1959, p. 124.
2. [Corresp. à traverser I B; le compl. déterminatif est d'ordre temporel] La traversée des âges, des siècles. Alors seulement commença pour le latin cet état de fixité qui dura jusqu'à sa mort définitive, après la longue traversée du moyen âge (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 113). « Pâques est de bonne heure, cette année... » Et l'on se réjouit, parce que la traversée de l'hiver sera plus courte (MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 204).
B. — Au fig. [Corresp. à traverser II C] Action de pénétrer, d'envahir brusquement quelqu'un. Ce fut en elle une traversée de joie, un élan vers un bonheur nouveau, qui venait d'éclore (MAUPASS., Une Vie, 1883, p. 137).
C. — [Corresp. à traverser III]
1. CH. DE FER. Dispositif permettant à deux voies de se couper sans entraver la circulation sur l'une ou l'autre des voies. Traversée oblique, rectangulaire. Lorsque la gare forme tête de ligne pour une ou plusieurs des branches qui y aboutissent, on peut encore supprimer les traversées de voies en faisant arriver ces branches en cul-de-sac contre le bâtiment des voyageurs (BRICKA, Cours ch. de fer, t. 2, 1894, p. 265).
Traversée (de) jonction. ,,Traversée oblique qui, grâce à l'adjonction d'aiguillages, permet de relier entre elles les deux voies qui se croisent`` (PEYROUX Techn. Métiers 1985). En compos. Les voies principales sont reliées entre elles et aux voies accessoires par des changements de voie ou des traversées-jonctions (BRICKA, Cours ch. de fer, t. 2, 1894, p. 236).
2. SPORTS
a) ALPIN. ,,Progression perpendiculaire à la ligne de pente, en longeant une arête`` (PETIOT 1982). Dans son ascension, le grimpeur est souvent arrêté dans sa progression par un manque de prise ou par des difficultés insurmontables (...). Il sera dans ce cas obligé de chercher une autre voie tout en essayant de ne pas redescendre pour ne pas perdre le terrain déjà parcouru. Il opérera donc une traversée pour se diriger soit à droite soit à gauche (GAUTRAT 1970).
b) SKI. Descente effectuée de biais ou perpendiculairement au sens de la pente. La descente en « traversée » est employée sur les pentes jugées trop raides pour être descendues en schuss (LEFÉBURE, Le Ski facile, 1946 ds PETIOT 1982).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. a) 1678 « action de traverser la mer » (Mém. du Marquis de la Villette ds JAL 1848); b) 1837 « action de traverser un pays » (SAND, Mauprat, p. 368); c) 1969 traversée du désert « disparition de la scène politique pendant un certain temps d'une personnalité en vue », « s'est dit d'abord en parlant du général de Gaulle, pour la période comprise entre son départ du gouvernement en 1946 et son retour au pouvoir en 1958 » (Le Monde, 30 mars ds GILB. 1980); 2. 1786 alpin. « progression perpendiculaire à la ligne de pente, en longeant une arête » (H. B. DE SAUSSURE, Voy. dans les Alpes, t. 2, p. 568 ds QUEM. DDL t. 27); 1930 ski « marche oblique, surtout en descente » (Dr SANDOZ, Neige et glace, p. 250 ds S. GREDIG, Voc. du skieur français, p. 74); 3. 1876 ch. de fer « lieu où se croisent deux voies » (CHABAT t. 2); 4. 1883 « passage brusque et rapide d'un mouvement affectif » (MAUPASS., loc. cit.). Part. passé fém. subst. de traverser. Fréq. abs. littér.:1 171. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 186, b) 2 087; XXe s.: a) 1 413, b) 2 003. Bbg. QUEM. DDL t. 27.

traversée [tʀavɛʀse] n. f.
ÉTYM. 1678; p. p. fém. substantivé de traverser.
———
I
1 Action de traverser la mer, une grande étendue d'eau. Voyage (par mer). || La traversée de Calais à Douvres. || Longue, bonne, jolie traversée (→ 2. Exprès, cit. 2; guérisseur, cit. 1). || La traversée prend plus de quatre heures (→ Pagayeur, cit.). Trajet. || La traversée d'un fleuve, d'un lac.Par ext. || La traversée de la Manche à la nage.
1 (…) il s'embarque avec mademoiselle Cunégonde, la vieille, deux valets (…) Pendant toute la traversée ils raisonnèrent beaucoup sur la philosophie du pauvre Pangloss (…) Tout ira bien, répliquait Candide; la mer de ce nouveau monde vaut déjà mieux que les mers de notre Europe; elle est plus calme, les vents plus constants.
Voltaire, Candide, X.
2 Un navire qui fait une traversée est une armée qui livre une bataille.
Hugo, Quatre-vingt-treize, I, II, VI.
3 — (…) Bonne traversée ? — Très bonne jusqu'à la hauteur de Pernambouc. Ensuite, ça bougeait.
J. Romains, Donogoo, Épilogue, 1.
Traversée en avion. || La première traversée de la Manche par Blériot, de l'Atlantique par Lindbergh.
Trajet d'une rive à l'autre d'un cours d'eau.
2 (Av. 1841). Action de traverser (un espace quelconque) d'un bout à l'autre. Passage. || La traversée des Vosges, du Sahara (→ Exploration, cit. 2; quitter, cit. 24). || La traversée d'une ville en voiture.
4 Pendant sa traversée de la France, on ne permit pas à Pie VII de descendre de voiture.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. III, p. 171.
5 S'il avait fait plus froid et que la solitude eût été complète, il se fût rappelé, avec l'aide de Nordenskjold et de Nansen, ses tentatives de traversée du glacier groenlandais.
Maurice Bedel, Jérôme 60° latitude Nord, VI.
Par métaphore :
6 Puis il se fit un grand silence et, tandis que je plongeais dans le sommeil, la maison leva l'ancre pour la traversée de la nuit.
Gide, Isabelle, I.
Loc. fig. (allus. à la traversée du désert par les Hébreux, dans la Bible). Traversée du désert : disparition plus ou moins longue d'un homme (notamment, d'un homme politique) hors de la vie publique. (D'abord à propos du général de Gaulle, de 1946 à 1958). || « Une traversée du désert qui allait durer douze ans » (le Monde, 30 mars 1969).
7 Je devais le revoir à Marly, à Colombey, rue de Solférino au temps du R. P. F., puis pendant ce que nous avons appelé la traversée du désert. On dit qu'il a toujours su qu'il reprendrait le pouvoir.
Malraux, Antimémoires, p. 144.
3 (1886, Javelle, in Petiot). Sports. Alpin. Progression perpendiculaire à la ligne de pente (en longeant une arête, etc.).Ski. Descente selon une direction oblique par rapport à la ligne de plus grande pente.
———
II (1876). Techn. || Traversée de voie : lieu où se croisent deux voies de chemin de fer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Traversee — Traversée Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Traversée — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Traversée », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La Traversée du phare La Traversée de Paris… …   Wikipédia en Français

  • TRAVERSÉE — n. f. Action de traverser. La traversée de cette rue est dangereuse. Les voitures doivent ralentir dans la traversée des villes et des villages. Il se dit spécialement de l’Action de traverser la mer, d’un trajet qui se fait par mer, d’une terre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • TRAVERSÉE — s. f. Il se dit, en termes de Marine, Du trajet qui se fait par mer, d une terre à une autre terre opposée. La traversée de Bordeaux à Saint Domingue. Faire une heureuse traversée. Une longue traversée. Une traversée de tant de jours. Nous eûmes… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • traversée — (tra vèr sée) s. f. 1°   Terme de marine. Voyage outre mer ; temps employé pour faire ce voyage. J arrivai à Belle Ile, le 28e jour de mon départ de la Guadeloupe ; M. le maréchal d Estrées n avait pas été si heureux à sa traversée ; il y avait… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • traversée — pervadinė įvorė statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. leading through; leadthrough vok. Durchführung, f rus. проходная втулка, f pranc. douille de traversée, f; traversée, f …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • traversée — įvadas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. input; lead in vok. Eingang, m; Zuführung, f; Zuführungsdraht, m; Zuleitung, f rus. ввод, m; вводной провод, m pranc. amenée, f; entrée, f; traversée, f …   Automatikos terminų žodynas

  • Traversée internationale du lac Saint-Jean — La Traversée internationale du lac Saint Jean est une épreuve d endurance de natation qui a vu le jour en 1955 à Roberval au Québec. L organisation présente tous les ans plusieurs épreuves de nage en eau libre dont la traversée du lac Saint Jean… …   Wikipédia en Français

  • Traversee de l'Atlantique du corps expeditionnaire francais (1780) — Traversée de l Atlantique du corps expéditionnaire français (1780) Traversée de l Atlantique du corps expéditionnaire français (1780) Sommaire 1 La préparation de l expédition 2 Départ de la flotte sous le commandement de Ternay 3 Heureux débuts …   Wikipédia en Français

  • Traversee de la Manche a la nage — Traversée de la Manche à la nage Cet article contient des informations sur la traversée de la Manche à la nage. Sommaire 1 Historique 2 Liste des français ayant réussi la traversée de la Manche 3 Référence …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”